Info vaccination : 0 805 690 821 (appel gratuit)

Le Département poursuit son action pendant la crise sanitaire. Les agentes et agents du Département restent mobilisé.es dans les centres départementaux d’action sociale, dans les collèges, sur les routes départementales, à la maison départementale des personnes handicapées…Toutes les prestations sociales sont maintenues. Plus d'infos 
 

Haut de page

Faire face aux dépenses liées au handicap avec la prestation de compensation du handicap (PCH)

Fauteuil roulant

La PCH est une aide financière versée par le Département, visant à faire face aux dépenses liées à votre handicap. Elle permet de prendre en charge différents besoins (aides humaines, aides techniques, aménagement du logement…). Différentes conditions sont à remplir pour la percevoir.

A quoi sert la PCH ?

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) est une aide financière destinée à couvrir les surcoûts liés à la perte d’autonomie des personnes en situation de handicap.
Personnalisée et modulable, accessible sans conditions de ressources, elle permet la prise en charge d’aides de toute nature en fonction des besoins et du projet de vie de la personne handicapée.

Quelle situation de handicap est compensée par la PCH ?

Cette prestation s’adresse à toute personne handicapée ayant :

  • Une difficulté absolue pour la réalisation d’une activité essentielle (ne pouvant absolument pas être réalisée par la personne elle-même).
  • Une difficulté grave pour au moins deux activités essentielles de la vie quotidienne (réalisées difficilement et de façon altérée).

Les activités essentielles concernées sont définies dans quatre domaines :

  • La mobilité : se mettre debout, marcher, se déplacer…
  • L’entretien personnel : se laver, s’habiller, prendre des repas…
  • La communication : parler, entendre, comprendre…
  • Les tâches et exigences générales : s’orienter dans le temps, dans l’espace, gérer sa sécurité, les relations avec autrui…

Les conditions d’attribution de la PCH

L’accès à la PCH n’est pas soumis à une condition de ressources. Cependant, il est mis en place une participation laissée à la charge de la personne en situation de handicap en fonction de son niveau de ressources.

Condition d’âge
La personne doit être âgée de moins de 60 ans au moment de la première demande.

Condition de résidence
Le bénéficiaire doit résider de façon stable et régulière sur le territoire national. Les personnes de nationalité étrangère doivent justifier d’une carte de résident ou d’un titre de séjour.
 

Quels types de besoins peut financer la PCH ?

La PCH permet de compenser les frais liés à différents besoins :

  • Un besoin d’aide humaine : service d'aide à domicile ou dédommagement pour un aidant familial (élément 1 de la PCH)

Cette aide humaine peut accompagner la personne handicapée pour :

  • les actes essentiels de la vie quotidienne (entretien personnel, déplacements, participation à la vie sociale) ;
  • assurer sa surveillance (l’état de la personne handicapée lui faisant encourir un risque en l’absence de tiers) ;
  • l’exercice d’une activité professionnelle ou d’une fonction élective.

 

  • un besoin d’aides techniques comme : l'achat ou la location d’un matériel compensant le handicap, un besoin d’aménagement du logement. Pour rendre le logement accessible à la personne en situation de handicap. Lorsque les aménagements ne sont pas possibles, la PCH peut aussi prendre en charge le financement d’un déménagement.
  • Un besoin d’adaptation du véhicule ou des surcoûts en matière de transports.

Pour les aménagements nécessaires du véhicule utilisé par la personne en situation de handicap. La PCH permet aussi de prendre en charge les surcoûts liés à des transports réguliers  ou correspondants à un départ annuel en congés.

  • Un besoin d'aides spécifiques ou exceptionnelles.

Pour des dépenses liées au handicap n’ouvrant pas droit à une prise en charge au titre d’un des autres éléments de la PCH (ex : frais liés à l’incontinence, frais de réparation d’une aide technique…).

  • Un besoin d’aide animalière : acquisition et soins à apporter à un animal aidant (chien guide d’aveugle ou chien d’assistance), compte tenu du fait que l'animal concourt au maintien ou à l’amélioration de l’autonomie de la personne handicapée dans la vie quotidienne.

Comment faire une demande de PCH ?

Deux possibilités : faire une demande en ligne ou envoyer un dossier par voie postale à la MDPH
L’équipe pluridisciplinaire de la MDPH évaluera vos besoins de compensation pour la réalisation des actes essentiels de la vie quotidienne. Une éventuelle rencontre ou visite à votre domicile pourra permettre à l’équipe pluridisciplinaire de procéder à cette évaluation.

La demande de renouvellement doit être adressée à la MDPH au moins 6 mois avant la date d’expiration de la période d’attribution.
 

Le versement de la PCH

La PCH est attribuée sur décision de la CDAPH à compter du 1er jour du mois du dépôt de la demande. Selon les aides, elle peut être versée mensuellement ou ponctuellement.
La PCH est versée par le Département de d’Ille-et-Vilaine et fait l’objet d’un contrôle d’effectivité.
 

Financer le reste à charge

Lorsque après avoir obtenu une ou plusieurs aides financières pour votre projet (PCH et autres organismes d’aides), le montant qu’il vous reste à payer est trop important, vous pouvez demander une aide complémentaire à la MDPH.
Il s’agit d’un dossier de Fonds de compensation du handicap (FDC). Pour plus d’informations, s’adresser à la MDPH.

 

Une question ?

Consulter les questions les plus fréquentes sur la PCH

Faire une demande de PCH

Faire une demande à la MDPH

S’informer sur les autres aides permettant de faire face aux dépenses liées au handicap

L’aide à l’adaptation de votre logement
La majoration pour tierce personne